Bib'blog

C’est avec grand plaisir que l’on a pu entendre très régulièrement Alexis HK à la radio ces derniers jours !

Alexis HK est un chanteur talentueux et discret, malgré ses six albums originaux et un album hommage à Georges Brassens.  

Écrivant sur le quotidien, la vie politique, l’actualité de manière grave ou complètement décalée, chaque album est une surprise !

Dans son dernier album « Comme un ours », on retrouve des textes au vocabulaire soutenu et aux rythmes riches, le tout sur des mélodies assez classiques. Ce n’est pas forcément une écoute simple si on souhaite s’attarder sur les textes, mais le premier effort  passé, vous ne le regretterez pas !

Sur ce nouvel album, il y a une très belle chanson « Marianne » qui raconte le souvenir d’Alexis HK de cette journée du 13 novembre 2015… Voici le clip 

Si vous avez apprécié, n’hésitez pas à aller le voir en concert ! Il sera, notamment, le vendredi 7 décembre au Centre culturel Paul B de Massy

Pour d'autres clips, dates de concerts... 

https://www.alexishk.com/

https://fr-fr.facebook.com/alexishkofficiel/

Et pour aller plus loin, la chronique d’André Manoukian sur France Inter du 10 octobre :  

https://www.franceinter.fr/emissions/manouk-co/manouk-co-10-octobre-2018

 

Albums disponibles à la médiathèque : 

Auteur(s) Alexis HK (1974-...) (Interprète)
Titre(s) L'Homme du moment / Alexis HK.
Editeur(s) Musiques Hybrides, 2004.
Contient Nous sommes revenus. - Chien de vieille. - La femme aux mille amants. - Comming out. - L'homme du moment. - Tandis... - Norvège. - Le veuf. - Le grand Pan. - Ode à la mer (les marins). - Juste une fois.
Résumé Coup de coeur : Mêlant chansons à texte, humour et/ou thèmes de société, Alexis HK est à découvrir ! Sur album ou sur scène, on prend que du plaisir à l'écouter... Un gros coup de coeur pour cet album en particulier.
Genre IICoup de coeur
Plus d'informations
Auteur(s) Alexis HK (1974-...) (Auteurs/Compositeurs) (Interprète)
Titre(s) Les Affranchis / Alexis HK.
Editeur(s) La Familia, 2008.
Contient Les affranchis. - Chiken manager. - La fille du fossoyeur. - Thanks for the add. - La maison ronchonchon. - Zouzou. - C'est le printemps. - La. c'est moi. - Maudit anglois. - La paix des étoiles. - Les sages. - Pardon vieux camarade.
Plus d'informations
Auteur(s) Alexis HK (1974-...) (Interprète)
Titre(s) Belle ville / Alexis HK.
Editeur(s) Labels, 2003.
Contient C'que t'es belle. - Bambin + version acoustique. - Gaspard. - Cyclopède. - Diable attend. - Le ringard + version acoustique. - Nous. - Mitch + version acoustique. - Son histoire.
Plus d'informations

Marilyne

La rentrée est à peine passée, que de nombreux parents se posent  la question de l’accès aux écrans par leurs enfants et/ou adolescents.

Pour réfléchir ensemble à ces problématiques, le Service jeunesse, le PIJ, l'Association AERA et le Collège les Closeaux vous proposent une rencontre-débats le mardi 16 octobre à partir de 19h

Pour compléter cette rencontre, la médiathèque met à votre disposition :

 

A écouter de toute urgence !

Mardi 26 septembre, l’émission « Grand bien vous fasse » sur France Inter, était consacrée au numérique et était intitulée "Comment mieux gérer les écrans avec les enfants et les adolescents ?"

Les deux invités Elena Pasquinelli et Michaël Stora ont donné de nombreuses pistes pour mieux comprendre cet attrait pour les écrans, l’importance du lien parents/enfants dans la découverte et la compréhension des outils et des jeux en particulier,  ainsi que pour mieux gérer le temps passé par les enfants devant les écrans. L’émission dure moins d’une heure, cela vaut le coup !

Peut-être un seul regret concernant le contenu de l’émission : l’absence de réflexion autour des différents stades d’appropriation des outils. Jeux sur tablettes hors connexion, jeux sur consoles ou ordinateurs en ligne et/ou en collaboratif, navigation et recherche sur internet, utilisation des réseaux sociaux…

Malgré tout,  Michaël Stora insiste régulièrement sur l’importance du partage, du « jouer ensemble » entre parents et enfants ou, du moins, que l’adulte ait une curiosité pour ce que fait son enfant sur son téléphone ou sa console de jeux.

Peut-être des piste à creuser…

En ce début d’année scolaire, les actualités autour de Riad Sattouf ne manquent pas !

En attendant l’exposition consacrée à l’ensemble de son travail à la BPI, c’est avec plaisir que l’on peut découvrir l’adaptation animée des Cahiers d’Esther diffusé sur Canal+ en clair depuis lundi 3 septembre. Sans oublier la parution du tome 4 de l’Arable l’Arabe du futur à paraître le 27 septembre.

Pour en savoir plus :

La présentation de l'exposition : https://www.bpi.fr/agenda/riad-sattouf-lecriture-dessinee

La présentation de la série sur le site Culturebox : https://culturebox.francetvinfo.fr/series-tv/les-cahiers-d-esther-en-serie-animee-a-la-rentree-riad-sattouf-est-heureux-278467#xtor=EREC-15

Pour voir le premier épisode :

https://www.mycanal.fr/divertissement/episode-1-la-famille-les-cahiers-d-esther/p/1504455

Que de bonnes nouvelles pour découvrir ou redécouvrir l’auteur des « Pauvres aventures de Jérémie », « Les Beaux Gosses » et autres titres à emprunter à la médiathèque :

Marilyne

Vous l’avez certainement remarqué, les enfants, principalement en école élémentaire ne cessent de danser depuis quelques semaines.
Mais d’où cela vient-il ?
Ces danses, et notamment le « Floss », sont des danses qui sont issues du jeu vidéo Fortnite.
Si tout d'abord vous voulez en savoir plus sur ce jeu :
https://www.geekjunior.fr/fortnite-battle-royale-explique-a-tes-parents-21086/

Ces danses sont elles-mêmes reprises de films, de séries, de phénomènes internet.

Les deux danses les plus prisées par nos jeunes sont le « Floose » et le « Take the L ».

Pour le « Take the L », le phénomène a surtout été propulsé par Antoine Griezmann qui a effectué cette danse après avoir marqué un but.
https://www.lequipe.fr/Jeuxvideo/Actualites/Antoine-griezmann-une-joie-inspiree-du-jeu-video-fortnite/890426

Pour le « Floss » et ce drôle de mouvement des bras et du bassin, il faut regarder du côté d’un de ce jeune garçon de 15 ans au surnom de Backpack Kid. Les articles sur le sujet sont nombreux, en voici un très explicite :
https://www.lexpress.fr/actualite/societe/backpack-danse-de-la-joie_2014893.html

Pour aller plus loin, voici un autre article intéressant et complet sur les danses issues du jeu Fortnite :

https://www.huffingtonpost.fr/2018/05/02/fortnite-offre-la-consecration-a-cet-ado-et-sa-danse-loufoque-devenus-un-meme_a_23425189/

Et pour finir et compléter, voici deux vidéos.

La première permet de découvrir d'autres danses issues du jeu Fortnite et l'autre est juste simplement sympa !

 

Avec le soleil et la chaleur qui reviennent, la période est propice pour ressortir son vélo et suivre éventuellement les exploits de quelques courses cyclistes de renom (le "Giro" en Italie, le Tour de France…).

Mais il existe un évènement plus discret qui allie le vélo et la culture, et qui existe depuis 5 ans maintenant en France : Cyclo-biblio. Venu des pays scandinaves, vous en saurez davantage sur cette ‘vélorution des bibliothèques’ en visitant le site suivant : http://www.cyclingforlibraries.org/cyclobiblio/a-propos/cest-quoi-2/http://www.cyclingforlibraries.org/cyclobiblio/a-propos/cest-quoi-2/

Pour l’édition 2018 qui reliera Angers à La Rochelle, La Méridienne est ravie de pouvoir y participer en y envoyant sa directrice Véronique TULLIO. Un évènement à suivre tous les jours via la page Facebook : https://www.facebook.com/cyclobib/

Pour accompagner ces rencontres, nous pouvons voir que la relation étroite existant entre culture et vélo ne date pas d’hier.

Internet, applications : les enfants aussi sous surveillance ?

L’actualité autour de Facebook et ses failles dans la protection des données de ses utilisateurs ne vous a peut-être pas échappée ?
Pour en savoir plus :
https://siecledigital.fr/reseaux-sociaux/
https://www.numerama.com/tech/338732-facebook-reconnait-avoir-collecte-des-donnees-sur-les-appels-et-sms-de-ses-utilisateurs.html

Les évènements autour des jeux vidéo sont de plus en plus nombreux. Ce qui est surtout intéressant, plus que leur nombre, c’est leur diversité.
En effet, le jeu vidéo étant un objet culturel très varié de par sa forme et des publics visés, les expositions ou salons pour mieux le découvrir, le sont tout autant.

Un salon a tout particulièrement attiré mon attention :
Press Start 2018 : Les émotions dans le jeu vidéo. Du 18 au 29 avril 2018 à la BPI.
« La création vidéoludique envahit la Bpi ! Peur, joie, frustration, excitation, rire, etc., le jeu vidéo suscite des émotions ! Comment les provoque-t-on ? Avec quels outils et pourquoi ? Venez le découvrir à travers de s rencontres, des jeux, et des ateliers ! »La suite de la présentation et le programme sont consultables sur le programme ci-dessous :
http://www.bpi.fr/files/live/sites/SiteInstitutionnel/files/PDF/Agenda/depliant_press_start_2018.pdf

 

 Et pour ceux qui auraient la chance de partir prochainement dans les environs de Strasbourg, un nouveau musée consacré aux jeux vidéo a ouvert il y a un peu plus d’un an : Le Pixel Museum.Ça donne envie…

Plus d'informations sur le site du musée et leur page Facebook :

https://pixel-museum.fr/

https://www.facebook.com/pixelmuseum/

Marilyne

"Hostiles" est un western hors du commun.

Ce film retrace la vie d'un capitaine de cavalerie (interprété par Christian Bale), qui doit escorter un chef de guerre Cheyenne, mourant, sur ses anciennes terres.

Les scènes sont bien jouées et décrites. Des personnages bien campés.

Un film qui détonne par son intelligence. Un régal !

 

Jean-Charles

La récente polémique autour de l’ouvrage « On a chopé la puberté », donne l’occasion d’évoquer l’édition des ouvrages sur la puberté et la sexualité destinés aux pré-adolescents et adolescents. L’idée n’est pas de faire preuve de censure à l’égard de ce titre en particulier, mais d’élargir à la difficulté d’aborder ce thème.

Dans une période où l’on déplore souvent la mauvaise influence d’internet pour l’accès à l’information dans ces domaines, un discours cohérent, juste, valorisant et non stigmatisant dans l’édition papier paraît plus que pertinent.

Tout le monde a pu, un jour, s’identifier à un personnage de fiction, qu’il soit issu d’un roman, d’une bande dessinée, d’un film, d’une série… tout en apprenant à ses dépens que la fiction reste de la fiction ! Une telle appropriation peut tout à fait être bénéfique en cas d’identification à un personnage qui fait preuve de qualités face àla difficulté que peut être l’adolescence. La fiction peut aussi être une bonne entrée en matière dans la prise de confiance en soi.

Les livres documentaires ont eux un vrai rôle d’informations, complémentaire d’internet.

En ce qui concerne le titre « On chopé la puberté », il lui est notamment reproché de ne pas avoir su trouver le ton juste, entre humour et approche scientifique, pour un sujet aussi sensible.
Annoncé comme un documentaire, il n’utilise néanmoins aucun terme technique et précis et propose un condensé flou fait de généralités, voire de clichés, sur le même ton qu'une BD, dont sont issues, par ailleurs, les personnages...Un exemple : « Les trucs cools avec la puberté : grâce à tes seins en plein développement, tu as enfin attiré l’attention du bel Ethan ». De quoi faire se dresser sur la tête les cheveux de lecteurs adultes… qui n’ont pas manqué de s’exprimer !

Il est regrettable de ne pas avoir recueilli les avis du public destinataire, en l’occurrence les ados.
Et alors que cet ouvrage est mis en exergue, bien d’autres auraient pu faire l’objet de telles critiques.

 

Pour en savoir plus sur les débats autour de cet ouvrage :

http://etudiant.lefigaro.fr/article/apres-la-polemique-un-manuel-scolaire-juge-sexiste-ne-sera-pas-reedite_1521fde0-205e-11e8-a6cc-66af7304141a/

http://www.madmoizelle.com/on-a-chope-la-puberte-polemique-reponse-894247

https://www.actualitte.com/article/tribunes/apres-la-polemique-on-a-chope-la-puberte-j-arrete-de-dessiner-les-pipelettes/87676

 

Enfin, la qualité pédagogique de ces ouvrages ne répondent pas aux questions essentielles et premières : à quelle âge mettre ces livres entre les mains d’un enfant / d’un adolescent ? Faut-il devancer ses questions ? Ou se servir de ces livres comme appui pour y répondre au fur et à mesure ?

On vous laisse, vous-même, y réfléchir et découvrir notre sélection !

Séances de rattrapage !

Si vous avez raté « Coco », « Le grand méchant renard » ou « Zombillenium », le Festival cinéma Télérama pour les enfants vous permettra d’assister à des séances de rattrapage sur grand écran, pour seulement 3,5€ !

Du 21 février au 6 mars 2018, 115 salles vont diffuser les meilleurs films pour enfants de 2017, avec aussi 3 avant-premières exclusives : Willy et les Gardiens du lac de Zsolt Pálfi, Le Voyage de Lila de Marcela Rincón González et Croc-Blanc de Alexandre Espigares.
De quoi occuper les journées de pluie des vacances d’hiver !

Toutes les informations sont sur le site de Télérama


Anne