Actu culturelle angouleme

Le 42ème Festival de la Bande Dessinée d'Angoulême vient de se terminer. Encore un beau palmarès avec notamment L'Arabe du futur de Riad Sattouf (prix du meilleur album), Les vieux fourneaux de Lupano et Cauuet (prix du public) ou encore Last man de Balak, Salanville et Vivès (prix de la Série).

Et pour la première fois, le plus prestigieux prix du festival, le Grand Prix, est attribué à un auteur japonais, Katsuhiro Otomo. Auteur notamment de Domu et de Mother Sarah, il est surtout le père d'Akira, immense manga visionnaire et virtuose, qui a influencé depuis sa sortie en 1982 l'univers de la BD mondiale.

A cette occasion, la Méridienne met à l'honneur les bandes dessinées primées cette année et les années précédentes au Festival d'Angoulême.

Bonne lecture !

Anne

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Ces cookies sont utilisés pour réaliser des statistiques de visites.