Horaires  : Mardi - Vendredi : 14h - 19h / Mercredi - Samedi : 10h - 18h

Identification OPAC
Dans cette rubrique, vous trouverez toutes les actualités culturelles et numériques que nous avons souhaité partager avec vous !

Bonnes découvertes !

A la veille d’une élection présidentielle, il paraît opportun de se demander si internet pourrait nous rapprocher de cette utopie qu’est la démocratie participative.
Pour l’heure, nous vous proposons de faire le point sur les plateformes existantes.

Liste des plateformes

Même si ces plateformes numériques sont loin encore de pouvoir réaliser un véritable débat d’idées, internet se présente néanmoins comme un complément à la démocratie représentative actuelle. La démocratie d’opinion y est encouragée, en attendant que de nouvelles formes d’organisation politique soient envisagées.

Véronique

Source d’informations

A l’instar de l’encyclopédie géante que représente le web, certains sites conscients de ce potentiel ont choisi de faciliter la lisibilité de renseignements concernant les élections à venir. C’est notamment le cas du projet #Hello2017, disponible sur le site Voxe.org qui vise à informer les électeurs, comparer les programmes et faciliter l’engagement citoyen. Le site propose une sélection de chiffres clés de la campagne électorale, et une comparaison en ligne de programmes des candidats.

Lieu d’expression

Internet est aussi via les réseaux sociaux un lieu d’expression citoyenne. Par exemple, lors du débat autour de la loi El Khomri, la position anti-loi avait largement été médiatisée grâce à une pétition lancée sur le site Change.org, qui a réuni plus d’un million de signatures.

Sur internet, les propositions ne sont pas contraintes à une ligne de parti et sont donc davantage susceptibles de faire preuve d’originalité et de nouveauté. C’est le pari qu’a fait Make.org en proposant aux internautes d’émettre leurs idées sur des questions politiques d’actualité et en les soumettant ensuite à un vote, dans l’optique de construire un programme participatif en vue des élections de 2017. Ces solutions, hors contexte marketing, ont l’avantage de pouvoir être appréciées principalement et uniquement sur le fond.

Action politique indépendante

Internet favorise le débat en mettant en contact direct les citoyens entre eux, sans passer par l’intermédiaire des élus. L’émergence de réseaux sociaux consacrés aux activistes en puissance, à l’instar de Care2, facilite l’organisation d’actions militantes et concrétise le potentiel de ré-intéressement des citoyens aux affaires publiques.

Dialogue avec les institutions

En France, le site Parlement & Citoyens tente de favoriser la collaboration entre parlementaires et citoyens : pour un problème donné, vous pouvez proposer une solution ou un argument, et participer au débat pour élaborer une proposition de loi.

Vers une démocratie parallèle ?

Internet favorise l’organisation citoyenne parallèle aux institutions existantes. LaPrimaire.org a ainsi organisé la première primaire citoyenne en vue de l’élection présidentielle, en totale indépendance, et en dehors du cadre des partis politiques traditionnels.

Des limites

Même si ces plateformes numériques sont loin encore de pouvoir réaliser un véritable débat d’idées, internet se présente néanmoins comme un complément à la démocratie représentative actuelle. La démocratie d’opinion y est encouragée, en attendant que de nouvelles formes d’organisation politique soient envisagées.

Rechercher

...dans le catalogue. N'hésitez pas à saisir plusieurs mots comme par exemple un morceau du titre et le nom de l'auteur. Un exemple : ecureuils pancol

Aide

Rechercher par genre

Vous voulez consulter la liste complète de ce qui est disponible dans votre domaine de prédilection ?  En utilisant la liste des GENRES, c'est facile !

Filtres facettes