La Méridienne

 

52c54a3bafc78
52c54a3c7692c
52c54a3bb2bb7

 

La médiathèque municipale de Rungis, la Méridienne, est un établissement et service public ouvert à tous, chargé de garantir l'égalité d'accès à la culture, l'information, la formation et les loisirs pour tous les citoyens, en étant à la fois centre de ressources documentaires et espaces de rencontres et d'échanges.

Cet établissement a été inauguré le 11 septembre 1999 et baptisé « La Méridienne » en résonance avec le fabuleux projet de l’an 2000 consistant à planter 10 000 arbres le long du méridien de Paris.
La structure occupe un espace de 1 167 m2 dans un ancien marché couvert jouxtant le Théâtre de Rungis.
La mémoire de l’ancien lieu, le marché, est très présente à la fois dans l’architecture, une vaste halle avec sa charpente en bois, et dans son esprit, un lieu de convergence par excellence, un lieu de vie ouvert sur le monde…

La Méridienne vous propose plusieurs espaces : 

- au rez-de-chaussée : un espace Presse / Magazines, un espace Jeunesse (de la Petite Enfance aux Ados), un espace Salon et Etudes, un espace Fiction Adulte, un espace Documentaires (collections jeunesse et adulte)

- en mezzanine : un espace BD (collections jeunesse et adulte), un espace Musique et Cinéma, un espace Internet et Bureautique, un espace Documentaires Loisirs (Guides de voyage et Arts)

- au niveau inférieur : un espace Animation

 

Ouvert 26 heures par semaine durant toute l’année, l’établissement reçoit plus de 35 000 visites par an et touche actuellement 26% de la population rungissoise.
Dotée du Label Bronze du dispositif Bib’Lib, en complément de la Charte du Conseil supérieur des Bibliothèques (1991) et du Manifeste de l’Unesco sur la bibliothèque publique (1994), La Méridienne favorise et garantit, de par ses multiples actions de médiation culturelle, une politique volontariste d’accès aux savoirs et aux savoir-faire à tous les citoyens.

 

Vous pouvez :

- visiter les espaces ;

- consulter les collections ;

- travailler, lire sur place ;

- utiliser les ordinateurs (internet et bureatique) ;

- bénéficier d'une connexion wifi ;

- participer aux animations.

Seul l'emprunt de documents nécessite une inscription.

Bib’Lib

Biblib

 

La Ville de Rungis a été l'une des premières villes à adhérer à la Charte du droit fondamental des citoyens à accéder et à partager l'information et les savoirs par les bibliothèques nouvellement dévoilée par l'ABF (l'Association des bibliothécaires français).

En complément du Manifeste de l'Unesco et du Code de déontologie des bibliothécaires, et face à la crainte d'un recul des droits culturels du citoyen dans un environnement numérique,
cette charte a pour objectifs :
- d'affirmer le rôle essentiel et stratégique des bibliothèques dans les dispositifs territoriaux favorisant l'exercice des droits fondamentaux du citoyen à s'informer, à apprendre, à partager et à inventer ses usages
- d'encourager et de favoriser les actions en faveur du partage et de l'échange des savoirs

Il s'agit par conséquent de réaffirmer son engagement pour une politique d'accès aux savoirs et aux savoir-faire à tous les citoyens et un dispositif adéquat à ces principes.

Pour plus d'info
http://www.abf.asso.fr/fichiers/file/ABF/biblib/charte_biblib_abf.pdf

Projet d'établissement

Depuis sa création en 1999, la médiathèque municipale, La Méridienne, n’a cessé de développer son offre de services, prenant en compte l’évolution des pratiques culturelles et les usages des publics.

Au cœur de la vie culturelle rungissoise, elle vise plusieurs objectifs qu’il semble pertinent d’énoncer aujourd’hui à travers un projet d’établissement.

Ce dernier permet :
- de communiquer sur l’utilité sociale du service, au sein de la ville de Rungis : la médiathèque n’est pas seulement un lieu de stockage d’informations, mais un équipement de proximité essentiel à la qualité de vie de tous les publics ;
- de fixer un cadre visant à déployer une politique culturelle, à travers la formalisation des missions, d’une charte documentaire et d’une politique d’action culturelle dévolue à l’équipement.

Ainsi, le projet d’établissement est à la fois un levier de communication auprès du public (sur le métier) et un élément fédérateur pour les professionnels. Il concrétise une volonté politique et stratégique culturelle sur la ville.

C’est dans cet esprit que la Projet d’établissement de la médiathèque a été approuvé au Conseil municipal du 10 octobre 2017.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Ces cookies sont utilisés pour réaliser des statistiques de visites.